Semaine Fédérale du 04 au 11 Aout 2019 à Cognac

Notre Première Semaine Fédérale.

Comme tous les ans la semaine fédérale a lieu la première semaine d’août. Nous quittons notre lieu de villégiature ou nous passons d’agréables vacances à Saint Aygulf pour nous rendre à Cognac. Il doit y avoir une erreur dans l’énoncé, mais que voulez-vous, il y a des gens tordus !!!

Après les trois jours de voyage, il y a la roulotte à tracter ! Nous voici arrivés à Jarnac ou nous nous posons dans un superbe camping le long de la Charente, à une dizaine de kilomètres de Cognac épicentre de la semaine fédérale. Nous nous rendons vite compte qu’au camping la plupart des campeurs sont des cyclistes ce qui nous permet très vite d’engager la conversation.

Une fois bien installés, nous allons retirer les dossiers d’inscription, on ne risque pas de se perdre car il y a énormément de monde. Les bénévoles sont très sympas, sans eux rien ne serait possible, ils nous renseignent tout de suite. Il y en a 1500, excusez du peu… Une charmante dame nous remet notre dossier et nous explique le fonctionnement sur les différentes distances, les points de ravitaillement et les fameux bracelets informatiques qu’il ne faut surtout pas perdre car c’est le sésame pour entrer au village fédéral et dans tous les points de ravitaillement. Il faut tout de même savoir que nous sommes 11000 cyclos, il faut gérer tout ce monde.

Nous voici donc rentrés, j’étudie tout de suite les parcours car je n’y connais rien. Un peu perdu, j’appelle Nicole qui a l’habitude pour avoir plusieurs renseignements cela fait bientôt 30 ans qu’ils font la semaine fédérale excusez du peu.

A qu’elle heure est le départ ? Faut-il pointer ? Quel circuit choisir ?

Nicole nous dit de faire comme il nous plaît, de partir à l’heure que l’on désire et de rejoindre un parcours là où nous le souhaitons. Dès qu’il y aura des files de vélos, c’est que vous serez sur le parcours. Tu ne risques pas de les manquer.

Partant de ses renseignements, je prépare notre première sortie.

Dimanche matin, je prépare le tandem et nous voici partis pour rejoindre le groupe sur une distance de 65 kilomètres, c’est déjà pas mal pour le début de Cathy qui me suis gentiment. Nous roulons tout seul sur une dizaine de kilomètres et comme m’avait dit Nicole, nous trouvons vite le parcours car il y a une file interminable de vélos. Chacun choisi son allure, ses arrêts, ses photos et autres… C’est vraiment du vélo plaisir. Nous empruntons de belles petites routes dans les vignes. Nous nous arrêtons au premier ravitaillement qui se trouve sur un terrain de foot qui semble petit vu le monde ! Mais là, superbe organisation, tout y est : Croissants, pains au chocolat, café, sandwich…

Cathy en profite pour récupérer un peu, nous sommes à mi-parcours. Nous repartons sur le chemin du retour où le paysage est toujours aussi beau. Nous arrivons au camping, il est 13h30, nous récupérons et nous nous restaurons. Il faut préparer le parcours pour demain, Nicole nous téléphone pour me donner leur parcours et comme les grands esprits se rencontrent toujours, nous avions choisi le même itinéraire.

Lundi matin : Nous partons seuls pour une quinzaine de bornes, Nicole, Richard, Michel nous doublent en voiture pour retrouver le village que nous nous étions fixés comme point de rendez-vous.

Nous nous retrouvons tous avec plaisir. Nicole, Richard, Michel, France, le petit fils de Michel qui prend goût au vélo. Il y a aussi André Warpin, Guillaume et un ami de Richard.

Nous partons à une vitesse de sénateur sauf Nicole qui fonce maintenant devinez pourquoi ? Au premier ravitaillement nous en profitons pour faire une photo de groupe, c’est un exploit à la semaine fédérale ! Nous roulons jusqu’au deuxième ravitaillement où le groupe se sépare car certains préfèrent le resto, c’est aussi cela la semaine fédérale : Profiter de la vie et de la bonne humeur. Nous deux, nous repartons du ravitaillement car il reste des kilomètres et du dénivelé. J’ai dû faire une erreur de calcul la veille. De plus nous avons la chaleur à affronter. Pour finir nous ferons 95 kilomètres avec 1000 mètres de dénivelé, ma passagère commence à fatiguer. Elle me prévient gentiment vous pensez bien, que demain pas de vélo !

Faisant tête basse, je pars seul les deux jours suivants, cela m’a permis de faire des parcours plus longs et plus rapides. Chaque jour le décor change. Nous visitons de jolis petits villages, toutes les villes sont décorées et les habitants participent ardemment à la fête. Regardez les photos elles reflètent l’imagination et la mobilisation des habitants.

Le jeudi c’est la journée pique-nique et la dernière pour nous, car nous repartons demain. Nous faisons cette journée en tandem, petit parcours de 50 kilomètres pour tout le monde. Arrêt pique-nique au château de Lignières qui appartenait à Paul Ricard et maintenant à Martell. Nous en profitons pour visiter la distillerie qui est splendide et repartons tranquillement.

Pour résumer la semaine fédérale, c’est la semaine de la fête du vélo et des cyclotouristes du plus jeune au plus âgé. On choisit son parcours, son heure de départ, les jours où l’on veut rouler. C’est une superbe occasion bien sympathique pour partager sa passion.

C’est à renouveler à petite dose.

Sportivement Didier