12/06/2021 – Gournay – Chantilly – Gournay.

Samedi 12/06/2021 nous avons réalisé Gournay – Chantilly – Gournay sous un ciel bleu et dégagé qui nous rappelle que nous sommes au printemps. Dans les sacs à dos de certains des sandwichs et pour d’autres un coupe-vent.

Un départ de Gournay de bonne heure, chaleureux et bon enfant, la joie d’être en selle, carbone bien sûr ! Bref sur la route Jacques a rencontré une poule, non un nid de poule… Ce qui lui a coûté une crevaison et un plat sur le pneu arrière, rien de méchant, il a tout de même pu continuer avec nous jusqu’au retour.

L’arlequin fut son assistant pour tenir son biclown. En remontant la roue il s’aperçoit que la cassette est desserrée Thierry M voyant cela lui dit : tu remontes la roue, tu te mets sur le petit pignon et cela va resserrer la cassette, trop fort ! Merci Thierry.

On a super bien roulé, plus on s’approchait de Chantilly et plus le ciel devenait gris et menaçant. Nous sommes arrivés devant le château de Chantilly vers 10h30. Eh oui, quand on se met à rouler au Cyclo Club de Gournay Sur Marne cela ne rigole pas !!

Nous avons pris notre casse-croute sur l’hippodrome de chantilly vers 11 heures. Le froid et le vent nous ont contraint à reprendre la route assez rapidement pour se réchauffer. Retour à une bonne allure avec un soleil qui montre le bout de son nez, j’ai d’ailleurs pris un coup de soleil aux bras et aux cuisseaux.

Enfin, nous sommes de retour sur Lagny sur marne et là, notre satanas de la descente dans le club, il n’y en a qu’un qui a une descente majestueuse digne d’un vrai coureur. Eh oui j’ai nommé Thierry M, son vélo s’est couché dans un virage et là Badaboum.

Thierry à terre, le reste du groupe arrivant derrière lui, a pris peur du danger qu’il encourait sur la route. Déboussolé par sa chute, nous lui avons porté assistance. Une fois qu’il a retrouvé ses esprits, ce fut embrassade et rigolade.

Le groupe s’est proposé de le raccompagner chez lui non pas pour boire l’apéro mais pour le ramener à bon port en toute sécurité. Dès la semaine suivante, Thierry est remonté sur sa monture comme si rien ne s’était passé.

Moi, L’Arlequin la mascotte du Cyclo Club de Gournay, j’en aurais profité pour avoir un arrêt de travail d’au moins une semaine afin de rouler avec le club !!

Voila un bon résumé de notre randonnée de Chantilly avec des mésaventures finalement passées avec courage qui auront marqué cette sortie. Finalement tout le monde est bien rentré. Merci aux organisateurs du parcours, les participants en demandent encore et encore et encore …

L’Arlequin.