De Gournay à Houlgate – 26-27 juin 2021

Ayant eu peu de sortie cette année en raison de la pandémie, nous en avons organisé pléthore le mois de juin. C’est vrai que cela faisait beaucoup.

Thierry L nous propose d’aller à Houlgate. C’était un de ses projets futur, eh bien, qu’à cela ne tienne on t’accompagne avec plaisir.

Nous programmons le voyage sur deux jours. Evidement tout au long de la semaine les météorologues nous dissuadent de  le faire, mais que voulez-vous c’est plus fort que nous ! Samedi matin en me levant je regarde par la fenêtre c’est un déluge, il faut dire que cela dure depuis plusieurs heures. Je me dis, il faut être vraiment fêlé !! Le téléphone sonne à 5h30 je me doute de l’identité de mon interlocuteur, gagné, Serge qui décline notre sortie.

Je pars chez Alain pour charger la remorque, Thierry, Doudounet et Alain ont déjà commencé de charger nos bicyclettes, puis viendront compléter les autres participants. Nous voici partis pour Saint Germain en Laye, où gentiment la pluie s’arrête tant mieux. Nous débarquons tout ce beau monde pour commencer à prendre la route. Le tracé a été réalisé par Thierry, il nous avait prévenu, il y a de forts dénivelés sur les cinquante premiers kilomètres ce que nous vérifions rapidement. L’Arlequin n’en revenait pas de voir le pourcentage augmenter si rapidement sur son cockpit d’avion. Tout le monde passa aisément ces difficultés. Puis un arrêt pour boire un café et manger quelques viennoiseries on ne va tout de même pas se laisser abattre ! Nous repartons dans la campagne ou il fait bon faire du vélo, température idéale, temps idéal, en fait un pur bonheur. Au bout de cent kilomètres un peu après Conches nous nous arrêtons pour déjeuner. Sandwich jambon ou pâté, fromage et crème dessert. Nous avons le temps d’en profiter il ne nous reste plus que quarante bornes pour finir l’étape du jour. Nous repartons tranquillement jusqu’à Beaumont le Roger, BPF, ou j’en profite pour faire pointer mon carton. Nous continuons notre périple jusqu’à Bernay ou nous nous posons pour la soirée.

Etant arrivés de bonne heure nous en profitons pour regarder la fin de l’étape du tour de France, prendre notre douche, puis un apéro avant d’aller diner au restaurant à côté de l’hôtel. Nous prenons un excellent diner. Jean Jacques qui a la météo sur son téléphone heure par heure nous informe que demain ce sera bien humide. Nous allons nous reposer, après une petite tisane offerte par Doudounet. Pour une fois je fais une excellente nuit.

En me levant le lendemain matin, oh quelle surprise je regarde par la fenêtre, il pleut à sceau. Je me dis tant pis il faut bien finir le parcours. Nous allons déjeuner, d’ailleurs tous les cyclos ont déjà pris leur collation. Nous nous préparons, puis nous voici reparti pour notre nouvelle étape, eh bien vous ne me croirez pas ! La pluie vient de s’arrêter quel bol ! Peu après le départ, L’Arlequin va nous gratifier d’une crevaison. Nous lui viendrons en aide, le pneu est mort. Il avait tout prévu dans son sac. Nous repartons en direction de Lisieux ou nous découvrons de loin la superbe Basilique. Puis avançant dans la campagne, Thierry nous arrêtera devant la maison où il a habité durant sa jeunesse. C’était la séquence émotion. Encore une petite dizaine de kilomètres et nous voici devant la pancarte d’Houlgate ou nous faisons une photo. Nous traversons la jolie petite ville pour s’arrêter à la garçonnière de Thierry ou nous allons nous changer.

Nous ferons une visite à pied sur la digue pour voir la mer tout de même, c’est pour cela que nous sommes venus puis nous prendrons une moule frite, avant de rentrer sur la capitale accompagnés de la pluie beau timing !!

Merci à Thierry qui s’est occupé du parcours et de l’organisation, quel soulagement pour les autres cyclos.

Merci à tous pour votre participation, ce fut un superbe week-end, il restera gravé dans nos mémoires. Nous avons pris un bon bol d’air.

Didier.